< retour aux actualités

LUMIÈRE SUR BIBI #1 PROCHAINE CRÉATION DE L’OISEAU-MOUCHE

_ le 20 novembre 2017
© E. Carrechio

8 novembre. Quatre étudiantes de l’Université Lille 3 se retrouvent au Théâtre de l’Oiseau-Mouche pour interviewer les comédiens de Bibi, la prochaine création de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche. Dans le cadre d’un projet universitaire, Ayla, Claire, Frédérique et Juliette ont rencontré l’équipe artistique et réalisent une série d’interviews. Voici la première :

Jonathan Allart & Jérôme Chaudière
LE TEMPS D’UNE ENTREVUE, NOUS AVONS DISCUTÉ DE LA PIÈCE
BIBI AVEC JÉRÔME & JONATHAN, COMÉDIENS À LA COMPAGNIE DE L’OISEAU-MOUCHE. ILS INTERPRÉTERONT BIBI, UN PERSONNAGE QUI FÊTE SON ANNIVERSAIRE DU 12 AU 16 DÉCEMBRE AU THÉÂTRE DE L’OISEAU-MOUCHE.

 Jonathan, 33 ans, a commencé sa carrière par du théâtre amateur il y a 18 ans. Devenir comédien à la Compagnie de l’Oiseau-Mouche est né d’une véritable envie de « vaincre la timidité, de trouver un sens par rapport au texte ». Après 3 ans au sein de la compagnie, on peut dire qu’il a su y trouver sa place.

Jérôme, 40 ans, a commencé le théâtre après avoir « hésité 20 ans ». Pour lui, le théâtre, c’était pourtant une évidence. « On sent qu’on est fait pour ça et il ne faut pas hésiter, ne pas arrêter d’y croire ».

Deux profils de comédiens bien différents mais surtout deux facettes du personnage principal qu’ils nous permettent de découvrir.

Dans ce duo, Jérôme sera Bibi tandis que Jonathan sera « d’un côté son petit diable et de l’autre son petit ange ». Inspiré du surnom de Charles Pennequin, Bibi est un artiste écrivain qui fête son anniversaire. A l’occasion de cette fête, il invite sa famille et ses proches : une journée qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Bibi c’est d’abord un personnage hors du commun : « Bibi vient du Nord comme nous et il s’ennuie tellement qu’il a envie de faire un groupe de musique » (Jonathan). Mais Bibi c’est aussi un personnage dragueur, qui « veut plaire aux filles, parce qu’il se rend compte que la poésie ça ne marche pas » (Jérôme). Il décide donc de créer un groupe de musique, qu’on retrouve sur scène dans un format cabaret peu commun. « Bibi a ce côté extraordinaire, à chaque fois qu’il parle, il dit une particularité de lui-même » (Jérôme). Au fond, c’est un personnage inclassable dans lequel on se retrouve tous.

Au fur et à mesure de l’entretien, on se rend compte que finalement, Bibi c’est ce que chacun veut y voir. C’est une pièce qui donne envie de « rire et pleurer ». Sous la surface, cette pièce rend aussi un hommage émouvant aux petites gens à travers la figure du père de Bibi.

Une création originale de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche riche en surprises à laquelle il nous tarde d’assister !

Du 12 au 16 décembre, venez découvrir cette pièce «inclassable » et « émotive ».

D’après Pamphlet contre la mort de Charles Pennequin
avec 2 extraits de L’Enregistré de Christophe Tarkos : Je gonfle et J’ai un problème

Mise en scène Sylvain Maurice
Avec Jonathan Allart, Marie-Claire Alpérine, Myriam Baiche, Jérôme Chaudière, Valérie Waroquier
Assistanat mise en scène Béatrice Vincent
Musique Dayan Korolic
Scénographie et lumière Éric Soyer
Costumes Marie La Rocca
Régie générale Rémi Rose

Charles Pennequin et Christophe Tarkos sont publiés aux éditions P.O.L
Production Compagnie de l’Oiseau-Mouche / Coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN

 

 

f